AppleAstuces et conseilsFedoraGnomeLogicielsMac OS XOS nos chers systèmes d'exploitationRéseautique et WifiUbuntu

Quand Ubuntu et Fedora tiennent compagnie à Yosémite




De nombreux commentaires de lecteurs font état, à juste titre, de la disparition du boot rEFit ou de Refind après la mise à jour des Mac vers Yosémite. Effectivement. Tout comme avec Windows depuis sa version 8, Mac OS X Yosemite se drape d’un secteur fast boot en amont. Ceci explique cela et, pour cette raison, contreproductif d’aller voir du côté du GRUB de Linux.

Ainsi, les utilisateurs dont le disque dur est déjà partitionné et Ubuntu déjà installé pourront régler le problème à partir de Mac OS X — d’ailleurs aucun autre choix n’est alors possible, incluant avec l’usage de la touche [Alt] — en procédant à la réactivation de Refind depuis une fenêtre Terminal Mac avec les commandes suivantes (touche [Enter] après chaque ligne)

cd /
cd efi/refind/   (ou autre / en fonction du répertoire utilisé pour Refind)
./install.sh ‐‐alldrivers

L’option alldrivers activera Refind ce, en principe sur toute partition disque qui pourrait être utilisée par l’ordinateur pour son démarrage. Par conséquent y compris sur la partition portant le fast boot.

Autre approche toutefois, pour les usagers qui n’ont pas encore installé Ubuntu et dont le Mac est déjà propulsé par Yosemite. Au moment d’écrire ces lignes c’est la distribution Fedora 20 (et ultérieure) qui devrait être privilégiée. Téléchargement ici.

En effet Fedora peut s’installer sans risque à côté de Yosémite, se servant automatiquement de l’espace libre du disque (inutile de lui créer préalablement et manuellement des partitions FAT32 et Swap Linux depuis OS X mais lui laisser un espace vide non-partitionné) pour lui permettre, après lancement sur une clé USB bootable, de monter lui-même les partitions GNU / Linux sur le disque dur principal, nécessaires à son fonctionnement, et de compléter l’installation (prévoir une connexion Internet filaire le temps de l’installation) sans que Fedora n’affecte la partition OS X.

Disque dur chiffré?

Le chiffrement de Fedora peut poser problème sur les Macbook Pro. Il est donc recommandé de procéder plutôt à une installation sans chiffrement du disque dur.

Disparition du Wifi?

L’absence du Wifi après installation ou mise à jour de Fedora se règle très facilement par le téléchargement du paquet b43-fwcutter-011-3.fc9.i386.rpm ou b43-fwcutter-011-3.fc9.x86_64.rpm

À défaut, si aucun Wifi n’apparait après cette (ré-)installation puis redémarrage du Macbook Pro, inscrire la commande suivante dans une fenêtre Terminal

sudo yum install kernel-devel akmod-wl

Fedora boxÀ l’invite, autoriser l’installation (y). Au terme de celle-ci, redémarrer l’ordinateur. Après le redémarrage cliquer sur le symbole de connexion Réseau situé en haut à droite de l’écran pour s’assurer que l’option Wifi est bien réapparue.

D’autres alternatives existent, qui sont répertoriées et détaillées sur les forums Fedora.

Author

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.