Les pionniers. 40 ans plus tard. Que sont-ils devenus? John McAfee, l’enfant terrible de la tech

John McAfee

Crédit photo : https://www.thefamouspeople.com/profiles/john-mcafee-6497.php

Par Christian Vago

Crédit photo d’entête : https://www.thefamouspeople.com/profiles/john-mcafee-6497.php
John McAfee
Crédit photo : Gage Skidmore
https://en.wikipedia.org/wiki/John_McAfee

Dans cet article je vous propose des anecdotes drôles et passionnantes sur un as de la sécurité informatique. Avec lui, ce ne sont pas 40 années de l’Histoire des nouvelles technologies que nous nous apprêtons à traverser, mais un demi-siècle!

La préparation de ces quelques lignes a provoqué chez moi bien des fou-rires! Cela m’a permis aussi de (re-) découvrir un être bourré de talents, qui aime se faire détester, mais quelque part attendrissant car authentique.

Je vous souhaite de passer un bon moment de lecture et d’avoir autant de plaisir à me lire que j’en ai eu à écrire!


Né un mardi, le 18 septembre 1945 en Grande-Bretagne, d’une maman anglaise et d’un père soldat américain déployé en Europe lors de la Deuxième Guerre Mondiale, John McAfee grandit en Virgine, aux États-Unis, dans la petite ville de Salem.

Son père, alcoolique violent, se suicide quand John a 15 ans. Malgré une enfance difficile il est un très bon élève. John passe son bac universitaire en mathématiques au Roanoke College à Salem.

Il prépare alors son doctorat en 1968 lorsqu’il se fait renvoyer de l’Université pour avoir eu une relation sexuelle avec une étudiante qu’il encadre.

Programmeur de génie et serial entrepreneur

La carrière de John McAfee est exceptionnelle de par sa durée (mais pas que!). Je le mentionnais, sa vie professionnelle est un décor planté sur une scène qui s’étire sur plus de 50 années passionnantes!

Après son renvoi de l’Université, John travaille pour la NASA de 1968 à 1970 comme programmeur informatique. Plus précisément à l’Institut des Études Spatiales situé à New-York. Plus tard il passe deux ans chez Booz Allen Hamilton, une firme-conseil dans les technologies de l’information qui est aussi un bassin à ressources humaines pour les services gouvernementaux américains. Entre deux, il travaille quelques années chez Xerox en tant qu’architecte de système d’exploitation, rien de moins!

John a 42 ans quand il fonde la société McAfee Associates / McAfee LLC. Nous sommes en 1987. Il dira alors

Concevoir McAfee anti-virus m’a pris un jour et demi.

John McAfee

Son entreprise devient rapidement la plus importante firme de sécurité informatique au monde. Du moins c’est ce qu’elle déclare être. John McAfee reste sept ans à sa tête, jusqu’en 1994.

Ces années-là assiste-t-on à une habitude décidément bien tendance, à savoir que nombre de patrons de la tech se font montrer la porte des compagnies qu’ils ont fondées, alors-même qu’ils sont à l’origine des plus grandes success-story de la galaxie informatique (Steve Jobs en 1985, Philippe Kahn en 1994, John McAfee, aussi en 1994).

Pour l’histoire plus récente, c’est Intel qui rachète la société éponyme de McAfee en 2011 mais qui en perd le contrôle en 2017 déjà, au profit de TPG Capital, une firme texane d’investissement.

John est à l’origine de plusieurs entreprises à succès. Fin 1994, soit quelques semaines après son départ de McAfee, il crée Tribal Voice, qui sera l’éditrice du premier logiciel de messagerie instantanée de l’Histoire pour Windows (car non, ce n’est pas Bill Gates avec Microsoft Messenger qui en est le précurseur, ni AOL, mais bien John McAfee).

Tribal Voice sera le fournisseur de clients importants, parmi lesquels les divisions Services Internet de AT&T, AltaVista (qui est à l’époque aussi le plus grand moteur de recherche au monde) ou encore de la britannique Freeserve.

L’épisode du Belize

John McAfee possède de grandes terres au Bélize, pays membre du Commonwealth britannique en Amérique centrale, un paradis fiscal dont la devise est « Je fleuris à l’ombre ».

John se passionne pour la confection d’antibiotiques fabriqués à base de plantes médicinales. Le 30 avril 2012, l’Unité de Supression des Gangs du Bélize fait une descente dans sa propriété. John y est arrêté pour production de soi-disante drogue et pour une supposée possession illégale d’armes.

Tout ceci est mêlé au décès suspect d’un ressortissant américain au Bélize, pour lequel John McAfee n’aura jamais été mis en cause. Par crainte de se retrouver dans un imbroglio judiciaire dans un pays où la justice lui semble très aléatoire, et ainsi sans doute pour éviter de fleurir à l’ombre, John quitte le Bélize pour le Guatemala.

Là, il se fait arrêter pour entrée illégale dans le pays et est placé dans un centre de rétention pour migrants illégaux en attente de son expulsion vers le Bélize, conformément aux règles internationales sur l’immigration.

Dans ce centre de rétention John simule un malaise cardiaque ce qui lui permet d’être expulsé vers les États-Unis plutôt qu’au Bélize.

Sa mésaventure bélizienne fera l’objet d’un clin d’oeil dans sa vidéo anthologique consacrée à « Comment désinstaller McAfee antivirus de son ordinateur » où, entre autres, on le voit sniffer …du sel de bain au milieu de belles filles et d’armes à feu! (vidéo en bas de l’article).

John, le mari

La nuit suivant l’arrivée de McAfee aux États-Unis après avoir été expulsé du Guatemala en décembre 2012, il est sollicité par Janice Dyson, alors travailleuse du sexe à South Beach, en Floride. Les deux passent la nuit ensemble. John et Janice se marient en 2013

(crédit photo : https://mcafee2020hq.com)

Expression politique

John McAfee est membre du Parti Libertarien américain, un mouvement qui promeut les libertés civiles, le non-interventionnisme de l’État, le capitalisme du laisser-faire et la limitation de la taille et de la portée du gouvernement. Le parti est fondé en août 1971 lors de réunions au domicile de David F. Nolan, à Westminster dans le Colorado.

À l’époque la création du mouvement est partiellement motivée par les préoccupations concernant les déviances de l’administration Nixon, la guerre du Vietnam, la conscription et aussi l’abandon de l’idée que la quantité de papier-monnaie américain imprimé doit coïncider, en un pourcentage suffisamment élevé, à la valeur réelle des réserves d’or du pays. Ce qui n’est plus le cas de nos jours.

De façon générale le parti fait la promotion d’un programme libéral classique, contrairement au libéralisme et au progressisme modernes du parti démocrate, et au conservatisme du parti républicain.

En trublion qu’il sait être, et bien sûr par activisme politique, John McAfee se porte candidat aux présidentielles américaines de 2016 et 2020 pour le compte du Parti Libertarien dont il est officiellement un membre inactif. Il décide d’installer son siège de campagne à… La Havane, sur l’île de Cuba. Le slogan de sa campagne présidentielle 2020 est « Don’t vote McAfee! » (Ne votez pas McAfee!).

Car évidemment, John McAfee n’a aucune ambition présidentielle!

Faites une simple recherche sur Google et vous comprendrez très vite pourquoi il n’est pas possible que je sois le président du pays […] Mais ce que me permettent mes candidatures à la présidentielle c’est de disposer d’une plateforme nationale par laquelle je peux me faire entendre sur les questions de cybersécurité, qui est un thème majeur de notre époque […] Nous devons prendre conscience des dangers bien réels auxquels nous faisons face, nous, et nos enfants.

John McAfee

Son opinion sur Edward Snowden

Dans une entrevue lucide, drôle et passionnante accordée à FOX Business News en 2013 John McAfee prend publiquement la défense de Edward Snowden.

À ses yeux, si Edward Snowden est un traître pour certains, il est un héro pour d’autres. Tout dépend de quel côté de la barrière on se trouve.

Edward Snowden n’a fait que révéler ce que tout le monde savait déjà : à savoir que les gouvernements nous espionnent […] j’admire son courage.

John McAfee
L’entrevue accordée à FOX Business News en 2013 par John McAfee

John McAfee et les mesures gouvernementales excessives liées à la Covid-19

Tandis qu’au moment d’écrire ces lignes début septembre 2020 nous voyons un nombre toujours plus important de médecins – en dépit des menaces proférées contre eux par leurs Ordres professionnels – prendre la parole pour critiquer des mesures gouvernementales excessives, et alors que nous voyons des médias dits mainstream s’intéresser désormais eux-aussi à la pertinence du maintien des mesures d’urgence quand il n’y a plus urgence, John McAfee n’a jamais caché son scepticisme face aux discours des politiciens et des fonctionnaires.

« It’s time to wear… a brain again » pourrait être son slogan.

« Il est temps de porter à nouveau un… cerveau ».

Juste avant les mesures de confinement et la fermeture de la Catalogne, John entreprend un voyage dans cette région d’Espagne avec son épouse Janice https://twitter.com/theemrsmcafee. À leur retour en Allemagne, il se fait arrêter en raison de son refus de porter un masque chirurgical (le seul masque qu’il accepte de porter est une culotte tanga de sa femme). La police allemande le laisse repartir quelques heures plus tard, toujours avec le même masque, d’ailleurs.

Sa femme, Janice, confirmera cette histoire étrange et drôle en déclarant à travers le profil officiel de son mari:

Je vais gérer son profil jusqu’à ce qu’il s’échappe (méthode habituelle), il va soudoyer quelqu’un (très vite, mais ça pourrait prendre quelques heures), il trouvera le bon avocat (cela prendra quelques jours) ou il deviendra le directeur de la prison, auquel cas ils devront trouver un moyen de le faire partir

Janice McAfee

John McAfee aujourd’hui? Le projet Ghost

Adhérent et promoteur de longue date des cryptomonnaies, ce qui est en adéquation parfaite avec sa pensée politique, John McAfee travaille sur le déploiement d’une nouvelle plateforme.

Après avoir lancé successivement son exchange, McAfeeDex, son service de swap, McAfeeSwap, c’est au tour de sa propre cryptomonnaie et de nombreux services annexes de voir le jour sous le nom de GhostByMcAfee et de son token $ESH (Switch). Le succès du projet est immédiat, faisant “exploser” au passage le prix du jeton qui passe très vite de 0,17€ cents à 2€ Euros.

En fait, GhostByMcAfee est récent. Le projet voit le jour en 2020. Il s’agit d’un écosystème décentralisé de monnaie virtuelle dont l’objectif est de favoriser l’accumulation et les transactions de montants en cryptomonnaies de façon totalement anonyme. Comme on le voit, avec McAfee nous ne sommes jamais loin du thème de la sécurité informatique et de la confidentialité.

Si vous vous êtes déjà intéressé.e.s aux cryptomonnaies le terme mining vous dit quelque chose. Pour faire une histoire courte, le mining consiste à fournir de la puissance de calcul sur le réseau, pour la validation des opérations en cryptomonnaies, par la mise à disposition de votre matériel informatique ou mobile connecté. Dit autrement, vous permettez que votre matériel soit utilisé comme serveur décentralisé. En échange de ce service vous accumulez des crédits bref, vous êtes payé.e.s. Votre matériel informatique ou mobile étant utilisé comme ressource mémoire et de calcul, cela veut aussi dire que vos processeurs tournent à plein régime, faisant augmenter d’autant votre consommation électrique.

Avec Ghost by McAfee nous ne parlons pas de mining mais de staking. Le principe est le même, à la différence toutefois que le staking se veut éco-responsable. Donc moins énergivore.

Faire du staking avec https://ghostbymcafee.com/ nécessite simplement le wallet officiel Ghost, des $GHOST, une machine fonctionnant 24/7 ou un VPS et bien sûr… un abonnement Internet illimité.

L’aventure continue!

Comment désinstaller McAfee Anti-Virus de son ordinateur? La vidéo marche-à-suivre d’anthologie de John McAfee!

15 ans après le départ de sa compagnie. « Comment désinstaller McAfee anti-virus », ou tout l’art de lancer quelques vérités sur l’ère post-John McAfee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.